Laisser le temps au temps…

En ces périodes de forte chaleur, beaucoup de personnes (à juste titre !) cherchent à rafraîchir leur chien. Parmi elles, j’entends souvent « il ne met que les pattes ou pas du tout dans l’eau, du coup on le prend dans nos bras ou on lui lance un bâton pour qu’il y aille… ».

Il existe de nombreuses façons de rafraîchir son chien (et ce n’est pas vraiment l’objet de cet article), et effectivement, comme pour nous, plonger dans l’eau pour se rafraîchir l’ensemble du corps est une option 😉

Mais saviez-vous que tous les chiens ne savent pas forcément nager « instinctivement » ? Que tous les chiens (comme certains humains) n’apprécient pas particulièrement d’entrer dans l’eau ? Que parfois, l’eau ça peut faire peur ?

Nous demandons à nos chiens tellement de choses au quotidien, est-on vraiment obligé de leur demander d’obtenir en plus leur troisième triton de brasse coulée ?

Bien sûr, ces réflexions et ces actes sont fait de la part de personnes sincèrement bien intentionnées, qui souhaitent simplement offrir un moment de détente et de bien-être à leur chien – de leur point de vue. Il est toujours important d’essayer de se mettre du point de vue du chien et si mon chien n’aime pas l’eau : ce n’est pas grave ! Il s’en sortira tout aussi bien dans la vie je vous l’assure !

Petit partage d’expérience vécut ce matin :

Ficelle, 10 ans et demi a toujours adoré être au bord de l’eau, avoir juste le bout des pattes immergé. Elle observe, elle marche un peu… Elle est entrée, en tout et pour tout, moins de dix fois de façon « naturelle » dans l’eau pour nager de son plein gré, sans demande de ma part, sans attente de ma part, sans balle ou bâton de lancé. Si un bâton est malencontreusement lancé par une personne qui pense que cela amusera ma chienne, elle se transforme en Florent Manaudou et bat des records de natation ! …. Est-ce qu’elle aime nager à ce moment là ? Est-ce que la nage a un effet « détente » à cet instant? Je ne suis pas sûre…

Ce matin, je me suis installée au bord de l’eau, à rêvasser, à réfléchir… Ficelle explorait tranquillement autour de moi, dans les chemins, puis au bord de l’eau, puis, au bout de 25 minutes, elle est entrée dans l’eau. elle est partie en nageant tranquillement. Et là, c’était un moment de détente rafraîchissant. Un moment qu’elle avait choisi parce qu’à ce moment là elle en avait envie. C’était donc peut-être la dixième fois que ma chienne entrait dans l’eau pour nager de sa propre initiative, en 10 ans.

Chien qui nage dans l'eau
Foufie, qui s’entraîne pour les prochains mondiaux 😉

Que faut-il retenir de tout ça ?

Simplement que chaque chien est un individu unique, que certains adorent l’eau, adorent nager, que d’autres détestent ça, que certains aime bien comme ça, juste un peu…Et qu’il est important de respecter ça.

Il est primordial aussi de leur laisser le choix de vivre, ou non, cette expérience. Rappelez-vous que la notion de choix est souvent exclue de notre rapport aux animaux domestiques, puisque nous décidons absolument tout pour eux. Quand manger, quand dormir, quand faire ses besoins, quand se reproduire… Et leur donner l’opportunité, dès que nous en avons l’occasion de faire des choix est réellement bénéfique à leur équilibre et leur bien-être.

Et enfin, il est essentiel (et cela au quotidien), de leur laisser le temps. Le temps d’aller à leur rythme, le temps de se sentir en confiance, le temps d’observer, d’analyser, le temps de vivre !

Laisser un commentaire